Bienvenue sur notre site

Dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, la situation des personnes souffrant de troubles psychiques, reste très difficile. La faiblesse des politiques de santé mentale émanant des états, et la persistance de croyance autour de la folie, condamne encore très souvent ces personnes, à l'isolement, l'errance, l'abandon et parfois l'enchaînement pendant des années...


Pour palier la faiblesse des moyens mis en place au niveau des états, certaines initiatives ont vu le jour çà et là sur le continent, mais elles se heurtent à des obstacles importants : approvisionnement en médicaments, manque de formation, absence de politique de santé mentale de grande ampleur au niveau international...


Un homme, Gregoire Ahongbonon, se lance dans cette grande aventure et crée en quelques années une dizaine de centres de soin, de formation et de reinsertion dans la vie active en Côte d'Ivoire et au Bénin. 


L'une des grandes originalité de son action réside cependant dans la place que l'institution réserve aux malades guéris ou stabilisés, puisque la majorité des intervenants et des soignants (cuisiniers, gestionnaires, aide-soignant, infirmiers...) sont d'anciens malades ayant bénéficié eux-mêmes des soins prodigué par l'association Saint-Camille.


A ce jour, plus de 20 000 personnes ont bénéficié des soins et sont retournés dans leur milieu de vie pour y reprendre leurs activités. Ces gens sont devenus à leur tour des ambassadeurs et des promoteurs de la solution Saint-Camille. 

Quelques reportages :

vimeo.com/44461792

www.nytimes.com/2015/10/12/health/the-chains-of-mental-illness-in-west-africa.html

www.aljazeera.com/programmes/aljazeeracorrespondent/2015/10/mental-illness-breaking-silence-151021081730104.html

 

 

 

AIDEZ-NOUS!

Malgré une recherche continue d'auto-financement, la Saint Camille a besoin de votre aide, pour créer de nouveaux Centres de soin , des Centres de Formation, des Centres de travail (ferme agricole, Boulangerie), des Dispensaires médicaux (Ophtalmologie, Maternité, etc...), et malgré tout cela, palier a ses besoins quotidiens en médicaments, nourriture, sanitaire, etc...

La Saint Camille héberge à ce jour plus de 1500 patients, a raison d'un coût de 2€ par jour et par patient. Les moyens financiers de l'association ne sont pas encore suffisants pour couvrir ses besoins.

Plusieurs associations dans le monde travaillent dans ce sens, chacune est responsable d'un projet bien précis, le tout orchestré par Grégoire Ahongbonon et son équipe.

 

Association Graines d'Amitié (France, Maine et Loire): 

http://graines-d-amitie.webnode.es/

Les Amis de la Saint Camille (Canada):  http://www.amis-st-camille.org/

Assosiation Smao : http://www.africapsy.com/

Partage Bretagne Côte d’Ivoire : http://partagebretagne.canalblog.com/archives/2008/04/26/8966431.html

Aïma (Espagne, Catalogne) :    http://www.saintcamille.net/aimaesp/aima/contingut.html

Association Amidou (3 rue de la Commanderie 49450 Villedieu-la-Blouère, France)

Institut OIKOS (France):  oikos@club-internet.fr

Association La Croisée des Chemins (Chartres, France):  loic.coudiere@wanadoo.fr

 Fondation Saint Camille de Lellis (Suisse): hope@fondazione-st-camille.org

Association JOBEL (Italie): www.gregoire.it         jobel@gregoire.it

Les amis de Grégoire: lesamisdegregoire.fr/

 

Et retrouver nous sur Facebook: Les oubliés des oubliés.

  www.facebook.com/Les-Oubli%C3%A9s-des-Oubli%C3%A9s-1430447153901859/?ref=aymt_homepage_panel